RencontreLe Cadre Permanent du Dialogue Social Bipartite (CPDS) en avant !

Le Cadre Permanent du Dialogue Social Bipartite (CPDS) en avant !

« Patronats et Syndicats unis pour protéger l’entreprise », tel est le slogan arrêté par les membres du Cadre Permanent du Dialogue Social Bipartite (CPDS) ce jeudi 27 octobre 2022 à l’issue de la première session ordinaire de cette instance inédite de concertation entre les principaux acteurs du monde du travail.

Autour des représentants du GICAM et de E.CAM, les Présidents des Centrales syndicales les plus représentatives (UGTC, CSAC, CSTC, CGT-Liberté, USLC) se sont mobilisés en nombre. Débutés à 11 heures 30 minutes, les travaux ont permis de formaliser la désignation du Bureau du CDPS, d’arrêter ses modalités de gouvernance et de partager les points de vue sur les dossiers chauds du dialogue social au Cameroun.

Parmi ceux-ci, la question de la révision du SMIG a tenu le haut du pavé. Patronats et syndicats ont réaffirmé leur volonté d’œuvrer ensemble pour sa revalorisation. Ils se sont accordés sur une démarche pour étoffer le plaidoyer commun et élaborer, de manière partagée, les éléments de langage face aux exceptions, craintes et prétextes émanant tant de l’Administration que de certains secteurs d’activités.

Les autres sujets sur lesquels Patronats et Syndicats se sont accordés pour des actions et des plaidoyers communs concernent :

  • la réforme de la gouvernance de l’institution de sécurité sociale, notamment pour l’aligner aux référentiels CIPRES ;
  • la réforme du système fiscal et celle du dialogue public-privé ;
  • la révision du Code du travail suite aux résolutions du Comité de Concertation et de suivi du dialogue social ;
  • l’instauration de la consultation des acteurs économiques sur les projets de loi de finances ;
  • la réforme du Fonds National de l’Emploi (FNE) ;
  • la participation massive des travailleurs aux élections des délégués du personnels ;
  • l’amélioration du fonctionnement des instances nationales de dialogue social et ;
  • le suivi des travaux des instances de l’Organisation Internationale du Travail (OIT).

Il convient de rappeler que le CPDS a été porté sur les fonts baptismaux le 06 juillet 2021. L’instance principale du CDPS est la Commission Nationale Paritaire composée de dix (10) représentants d’organisations d’Employeurs et dix (10) représentants d’organisations de Travailleurs. Il est piloté par un Bureau rotatif composé d’un Président et d’un vice-Président.

Pour la période 2022-2025, ces rôles sont assurés respectivement par le GICAM et l’UGTC. La Direction Exécutive du GICAM, Madame Aline Valérie MBONO, apporte l’appui administratif nécessaire. Le CPDS bénéficie d’un appui technique et financier du Bureau International du Travail (BIT) que le membres ont d’ailleurs convenu de solliciter pour accompagner la réalisation de certaines activités sur les sujets évoquées ci-dessus.

Le Cadre Permanent du Dialogue Social Bipartite (CPDS) est ainsi désormais opérationnel et une première évaluation de sa mise en œuvre sera faite à la prochaine rencontre, prévue pour le mois de janvier 2023. Le Directeur Exécutif Adjoint du GICAM, Monsieur Vincent KOUETE et Monsieur Isaac BISSALA, Président de UGTC ont co-présidé cette première session de la plateforme qui reste une initiative inédite dans la sous-région CEEAC.

image
image
image

Countdown clock

33
Days
23
Hours
15
Minutes
59
Seconds

Prenez votre rendez-vous B2B

  • Activa
  • Source du Pays
  • SABC
  • CAMTEL
  • DIOOL
  • fermencam
  • focali
  • guinness
  • pad
  • pak
  • sabc
  • sourcedupays
  • ucb