RencontreAssemblées Générales constitutives GIP-CFPS

Assemblées Générales constitutives GIP-CFPS

Le 31 octobre 2022, au siège du GICAM, le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Monsieur Issa Tchiroma Bakari et le Président du GICAM, Monsieur Célestin Tawamba, ont co-présidé les Assemblées Générales constitutives des Groupements d’Intérêt Public (GIP), des Centres de Formation Professionnelle Sectoriels (CFPS) de Douala et d’Edéa.

Cet événement inédit au Cameroun dans le domaine de la formation professionnelle était un moment important du projet des CFPS qui vise à mettre en place deux Centres de formation professionnelle à Douala-Yassa et à Edéa-Mandoumba. Ces Centres seront spécialisés dans les métiers de l’Agro-industrie pour le Centre de Douala et dans ceux de la Maintenance Industrielle et du Transport logistique pour le centre d’Edéa.

Après la phase relative à la validation des mandats, à la vérification du quorum, le Président du GICAM a ouvert le bal des allocutions.

Dans son mot de bienvenu, M. Tawamba a fait état de ce que dix ans après le lancement de ce projet, les Centres ne sont toujours pas construits malgré la disponibilité des fonds depuis sept (7) ans.

Les préoccupations du secteur productif pour ce projet demeurent. Il s’agit notamment de :

  • L’absence de visibilité sur le début des travaux de construction ;
  • La qualité de la collaboration avec l’administration de tutelle ;
  • La surconsommation du budget qui hypothèque la construction effective des centres.

Le Ministre dans son mot d’ouverture des travaux, s’est voulu rassurant et a annoncé, pour très bientôt, la pose des premières pierres des deux centres.

Il s’en est suivi une session de questions diverses qui ont donné l’opportunité aux participants, Chefs d’entreprises et DRH pour la plupart, d’obtenir des éclaircissements sur quelques zones d’ombre sur le contenu des textes. De la synthèse des échanges, il est ressorti les points essentiels suivants : 

  • La nécessité de la poursuite des activités imminentes prévues dans le cadre des conventions à savoir, la validation et la signature du règlement intérieur. L’élaboration du chronogramme budgétisé et du manuel de procédures, le recrutement des gestionnaires, des formateurs et du personnel d’appui, le lancement du processus de construction et d’équipement des centres etc. ; 
  • La nécessité d’une vive et pérenne prise en compte des Très Petites/Petites/Moyennes et Grandes entreprises dans le processus de mise en place des GIP CFPS de Douala et d’Edéa ; 
  • La nécessité pour l’Etat d’accorder diverses facilités aux entreprises (agréments) et de solliciter l’expertise du secteur productif dans le processus de construction et d’équipement des CFPS ;
  • La nécessité pour le Président du GICAM de poursuivre le lobbying et le plaidoyer pour l’ouverture et l’opérationnalisation des CFPS.

Le point d’ancrage des assises a été la signature des 02 Conventions Constitutives.

Vivement que celle-ci ouvre des perspectives nouvelles, pour ce projet important pour l’économie camerounaise.

image

Countdown clock

33
Days
23
Hours
15
Minutes
59
Seconds

Prenez votre rendez-vous B2B

  • Activa
  • Source du Pays
  • SABC
  • CAMTEL
  • DIOOL
  • fermencam
  • focali
  • guinness
  • pad
  • pak
  • sabc
  • sourcedupays
  • ucb