ProgrammeAccélération des Entreprises du Secteur des Arts et de la Culture

Accélération des Entreprises du Secteur des Arts et de la Culture

Au cours des 20 dernières années, le secteur des arts et de la culture a pris une part croissante dans l’économie mondiale. Les industries culturelles sont peu à peu devenues des moteurs de la croissance permettant ainsi la diversification des économies nationales.

Selon le rapport de l’UNESCO : « Un monde très culturel », publié en 2015, en 2013, les industries culturelles et créatives ont généré 2 250 milliards de $US de revenus (soient 3,5 % du PIB mondial) et 30 millions d’emplois (soient 1 % de la population active mondiale). De plus, elles ont eu un effet d’entrainement sur d’autres secteurs dont l’économie numérique et ont renforcé l’attractivité des villes.

Les cinq principaux secteurs des industries culturelles et créatives (ICC) ayant eu les plus importants revenus sont : la télévision ; les arts visuels ; les journaux et magazines ; les publicités ; et l’architecture. Ceux ayant le plus eu le plus grand nombre d’emplois sont : les arts visuels ; la musique ; le spectacle ; la télévision ; et, les journaux et magazines.

L’Asie-Pacifique a été le plus grand marché des ICC (33% des revenus et 43% des emplois), suivie de l’Europe (32% des revenus et 26% des emplois), de l’Amérique du Nord (28% des revenus et 16% des emplois), de l’Amérique Latine (6% des revenus et 7% des emplois), et de l’Afrique et du Moyen Orient (3% des revenus et 8% des emplois).

En Afrique, le Nigeria est une puissance culturelle en raison de son industrie cinématographique, « Nollywood », qui a généré 20 millions de $US de revenus en 2021, et est la deuxième industrie cinématographique dans le monde en terme de volume. En outre, ses industries de la musique et de la mode du Nigéria sont au premier rang des exportations culturelles du pays.

Au Burkina Faso, le potentiel économique du secteur de la culture au Burkina Faso est indéniable, et peut devenir un véritable levier de développement. Plus de 170 000 individus, soit près de 2.14% de la population active du Burkina Faso, exercent une profession culturelle. Selon les estimations de l’Institut national de  la statistique et de la démographie (INSD), la culture contribue à près de 4% du PIB Burkinabé.

Au Cameroun, selon l’Institut National de la Statistique (INS), le secteur des arts et de la culture a généré 41,5 milliards de FCFA en 2019, soit moins de 0,2% du PIB. Ce résultat est largement en deçà du potentiel culturel camerounais. La culture Camerounaise est riche et diversifiée (plus de 250 ethnies). Toutefois, elle reste très peu valorisée.


Télécharger les TDR (Termes De Références) : ICI

Countdown clock

33
Days
23
Hours
15
Minutes
59
Seconds

Prenez votre rendez-vous B2B

  • Activa
  • Source du Pays
  • SABC
  • CAMTEL
  • DIOOL
  • fermencam
  • focali
  • guinness
  • pad
  • pak
  • sabc
  • sourcedupays
  • ucb