Revue de presse

Mardi, 22 mai 2018

ECONOMIE

-Initiative ITIE : Le validateur veut des éclaircissements de la SNH

Le validateur indépendant Adam Smith vient de rendre public son projet de rapport sur la deuxième validation du Cameroun à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE). Si Adam Smith note des progrès du pays dans la mise en œuvre de l’ITIE, il relève qu’il faudra apporter des « éclaircissements » sur la façon dont la Société nationale des hydrocarbures (SNH) effectue les dépenses quasi fiscales, indépendantes de sa procédure de rapport budgétaire, lorsque leur montant est significatif, conformément à l’exigence 6.2. (Investir au Cameroun)

-Entreprise (1) : Camair-Co triple son chiffre d’affaires

Au premier trimestre 2018, le chiffre d’affaires de Camair-Co a culminé à plus de 06 milliards de francs CFA, contre 02 milliards de francs CFA au cours de la même période l’année dernière. Il s’agit là des retombées du plan de relance implémenté depuis un an, proposé par l’Américain Boeing et qui prévoit notamment le renforcement de la flotte de la compagnie, qui compte finalement six aéronefs avec la réception, le 16 mai 2018 à Douala, d’un avion Bombardier Dash8-Q400. (Cameroon tribune, Investir au Cameroun, Jeune Afrique)

-Entreprise (2) : Les Aciéries s’offrent un four de 21 milliards de FCFA

Deux ministres ont visité récemment les Aciéries du Cameroun. Au cours de cette visite, ils ont découvert des fours qui fonctionnent sous une température de plus de 2 000 degrés pour la refonte des métaux. Grâce à ces équipements, l’entreprise indique qu’elle produit depuis 2010, dans le cadre d'un partenariat public-privé, plus de 50 produits en acier adossés sur les standards nationaux et internationaux. Les Acieries ont aussi présenté un four électrique d’une valeur de 21,1 milliards de FCFA dont le but est de transformer et produire les métaux. (Cameroon tribune)

-Hydrocarbures : La SONARA autorisée à acheter le brut nigérian

La Société Nationale de Raffinage (SONARA) a été retenue dans la liste des entités autorisées à acheter le pétrole brut au Nigéria sur la période allant de juillet 2018 à juin 2020. La liste a été élaborée par la compagnie nationale des hydrocarbures du Nigéria (NNPC). La SONARA, qui dispose d’un outil ne lui permettant pas pour le moment de raffiner le pétrole brut du Cameroun – brut lourd et acide – est obligée de s’approvisionner régulièrement à l’extérieur ; au Nigéria et en Guinée Equatoriale en particulier. (Investir au Cameroun)

-Entreprise : SAFACAM enregistre un bénéfice net de 13,62 milliards

La Société Africaine Forestière et Agricole du Cameroun (SAFACAM) annonce qu’elle a dégagé un bénéfice de 1,8 milliard de francs CFA en 2017. En tenant compte de tous les items liés à cette rubrique, SAFACAM indique que le bénéfice distribuable aux actionnaires à fin 2017 est d'un montant global de 13, 62 milliards FCFA. (Cameroon tribune, Investir au Cameroun)

POLITIQUE

-Crise anglophone : La France condamne la violence

Dans une lettre de félicitations à son homologue Paul Biya à l’occasion des 46 ans de la Fête de l’unité nationale célébrée dimanche dernier, Emmanuel Macron a réitéré la solidarité de son pays face aux crimes commis, notamment contre des représentants de l’État dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Emmanuel Macron a aussi saisi cette occasion pour exprimer la solidarité et le soutien de la France dans la lutte que le Cameroun mène, «avec succès», contre la secte islamiste Boko Haram dans la région de l’Extrême-Nord. (Cameroon tribune, Mutations, le Jour)

SOCIETE

-Nécrologie : Le président de la Chambre de d’Agriculture est mort

Janvier Mongui Sossomba le président de la Chambre d’Agriculture et maire de Dimako est mort. Il était interné dans un hôpital depuis quelques jours. (Cameroon tribune, Le Messager, Le Jour)

-Maroua : Des cas de résistance aux antibiotiques enregistrés

De nombreux patients enregistrés à l’hôpital régional de Maroua sont porteurs de bactéries multi-résistantes aux antibiotiques. C’est ce que constate le docteur Gaël Fabrice Tchoufong, en service dans cette structure. L’analyse de certains résultats de laboratoire effectués à l’hôpital régional de Maroua par Epicentre – la branche de recherche et d’épidémiologie de Médecins sans frontières– a confirmé le phénomène. (Journal du Cameroun)

-Crise anglophone (1) : Le maire de Banguem enlevé

Le maire de Banguem, commune situé dans le Sud-Ouest, a été kidnappé à quelques heures seulement de la célébration du 20 mai. Selon des sources sur le terrain, c’est en distribuant des gadgets pour la célébration de l’Unité nationale de ce dimanche 20 mai que le mair et deux de ses adjoints ont été enlevés. (Mutations, Le Jour, Cameroon info net)

-Crise anglophone (2) : Une autorité administrative enlevée

Les éléments de l'armée virtuelle d’Ambazonie ont enlevé le deuxième adjoint préfectoral du département de Lebialem, qui a ensuite été forcé de tenir le drapeau ambazonien et de chanter l'hymne de la république virtuelle. (Le Jour)