Ecole de l’Entreprise du GICAML’heure était à l’évaluation finale

L’heure était à l’évaluation finale

Le lundi, 02 avril 2018, a eu lieu la première vague de soutenances des étudiants de la première promotion de l’Ecole de l’Entreprise du GICAM (EEG). Ils étaient sept étudiants de Master II de trois spécialités, à savoir : Comptabilité-Finance, Marketing- Commerce International- Vente et Gestion de la Qualité et des Opérations. Deux jurys d’évaluation avaient été constitués, présidés par les enseignants de rang magistral de l’établissement de tutelle académique de l’EEG, sous la supervision du Pr Georges Bertrand Tamokwe Piaptie, directeur de l’ESSEC de l’Université de Douala.

La soutenance de mémoire est l’occasion donnée aux étudiants de fin de formation du cycle Master de l’EEG de prouver qu’ils ont pu, durant leur formation à l’EEG et dans leurs entreprises d’accueil ou celles qui les emploient, développer des compétences sur les plans professionnel et académique susceptibles de leur permettre de résoudre des problèmes réels d’entreprises dans leurs domaines de spécialisation. 

Ces soutenances ont donc donné aux sept étudiants d’apporter la preuve qu’ils ont été capables d’identifier dans leurs entreprises respectives des problèmes pertinents, de suivre une démarche méthodologique appropriée et de proposer, après analyse, des solutions adéquates et pertinentes pour résoudre ces problèmes.  

Les étudiants ont abordé des thématiques diverses dans leurs travaux : 

- La proposition d’une stratégie de fidélisation de la clientèle ;

- La conquête de la clientèle ;

- L’implémentation d’une promotion des ventes ;

- Les dimensions de performance des cabinets d’expertise comptable dans leurs missions d’audit légal ;

- Le procédé de traitement des demandes d’accords de classement à la BEAC ;

- La dépendance des contrôleurs internes dans un établissement de microfinance ;

- L’évaluation de la conformité des produits importés dans les pays en développement.

Les mentions obtenues qui varient de « Bien » à « Très bien » témoignent de la qualité des travaux présentés par les étudiants. 

Cet évènement majeur à été rehaussé par la présence de Célestin Tawamba, président du GICAM et Alain Blaise Batongue, secrétaire exécutif, qui ont tenu à encourager les différents étudiants et remercier les membres des jurys pour leur apport dans la réussite des soutenances de cette première promotion de Master II en alternance de l’EEG. Il convient, dans la même lancée, de signaler que certains chefs et hauts responsables d’entreprise ont fait le déplacement du GICAM.

La deuxième vague de soutenances aura lieu en mai-juin 2018.

Créée en 2015, l’Ecole de l’Entreprise du GICAM a pour mission d’améliorer la qualité du capital humain au sein des entreprises camerounaises à travers un programme et une politique pédagogique orientés vers les attentes de ces dernières qui, du reste, sont parties prenantes dans les enseignements, les divers jurys et l’accompagnement des apprenants en entreprise. Elle est placée sous la tutelle académique de l’Université de Douala. 


imageimageimageimageimageimageimageimageimageimageimage